Robin Mansanti

Trompettiste Jazz

BIO

 

Chet Baker a joué un rôle déterminant dans mon parcours de musicien. J'ai découvert, à l’âge de 17 ans, une vidéo de son "Live at Ronnie Scott's", j'ai su alors que c’était ce que je voulais faire. On a toujours écouté beaucoup de jazz chez moi, mais je ne me destinais pas à être musicien. J’avais simplement pris quelques cours de piano et de saxophone étant enfant.

 

Après avoir fréquenté le département jazz du conservatoire d’Auxerre dans la classe de François Arnold, j'intègre l'école de Jazz parisienne ARPEJ où je suis  notamment les cours de Michel Goldberg, Christian Martinez, Jean-Marc  Brisson, Marc Boutillot et Arnaud Mattei. Dès lors, je commence à fréquenter les clubs de jazz de la capitale (Duc des Lombards, Autour de midi et minuit, Baiser salé, etc ...), rencontre de nombreux musiciens et commence à me produire à Paris (La bonne heure, Le Paname, Flûte bar, La Bélière, Le Swan bar, Cave du 38 Riv’, Café universel, le Saint Jean, etc ... .

 

En 2011, on a pu m’entendre dans l’émission de France Inter L'HUMEUR VAGABONDE "Chet Baker pense à son art"

Extrait de l'émission (reportage de Judith Soussan).

« Il y a quelques années, à l'âge de 17 ans, Robin Mansanti est tombé en amour pour Chet Baker, en regardant une vidéo de son "Live at Ronnie Scott's". Ce jour-là, il a décidé de devenir trompettiste. Il a appris à jouer tout seul, ou plutôt, avec Chet : en observant la façon dont celui-ci appuyait sur les pistons.

C'est un dialogue silencieux, une histoire d'amour entre un génie mort et un jeune homme surdoué, une histoire de compagnonnage et d'admiration ».

 

En Juillet 2013, je me produis durant une semaine en résidence au Petit Journal Montparnasse avec notamment le pianiste Mario Canonge.

 

En décembre 2013, je suis invité, avec Tom Mc Clung (pianiste d’Archie Shepp) et Jean Bardy contrebassiste, pour un concert en hommage à Chet Baker, dans le cadre du vingtième anniversaire du Jazz club d'Annecy.

 

Au fil du temps d’autres influences telles que Bill Evans, Miles Davis ou encore Art Pepper vinrent se mêler à celle de Chet Baker.

 

Aujourd'hui, on peut me voir et m’écouter, notamment dans le cadre d'Hommage à Chet Baker,  dans les différents clubs de jazz parisiens (Baiser salé, Café Universel, Cave du 38 Riv,  ... ) mais également dans d’autres salles (La Bellevilloise, Le Réservoir, Le  Saint Jean, ...).

 

Je me produis essentiellement en trio ou en quartet et développe un répertoire en duo avec le pianiste Dexter Goldberg.

On a pu me voir également en province notamment en Bourgogne, en Bretagne, en Dordogne, à Annecy...

 

J'ai également eu l'occasion de travailler avec la chanteuse marocaine Oum  pour une série de concerts en France, en Suisse et en Autriche.

J’ai notamment joué avec Jean Bardy, Claire Benillouche , Camille Bertault, Lionel Boccara, Laurent Camuzat , Mario Canonge, Stéphane Cochet, Benoît de Mesmay,  Dexter Goldberg, François Homps, Giovanni Licata, Arnaud Mattei,  Sylvain Mayoli, Philippe Maniez, Nicolas Marilleau, Vladimir Médail, Serge Merlaud, Adam Over, Jean Baptiste Pinet,  Alexis Pivot, Jan Rainer , Gilles Réa, Olivier Robin, Christian Sauvage, Thierry Tardieu, Alexis Tcholakian,  ...